Comment écrire des romans aide à écrire des scénarios et inversement


Comment écrire un livre ? / samedi 6 avril 2019

Ayant eu la chance d’écrire des scénarios et des romans, l’expérimentation de ces deux formats, aux objectifs et aux contraintes différentes, m’a permis de progresser dans les deux domaines. Explications.

Roman vs scénario : quelles différences ?

Cette comparaison se base sur ma propre expérience et traite des différences en général. Bien entendu, vous pourrez toujours trouver des exceptions qui contredisent mes propos.

Tout d’abord, la principale différence réside dans le fait que le roman est un « produit fini », qui s’adresse directement à un public, alors que le scénario n’est qu’un support qui servira à réaliser une œuvre audiovisuelle.

Ensuite, écrire un film oblige à ne transmettre que ce que l’on verra et on entendra à l’écran. Ainsi, impossible d’évoquer les pensées d’un personnage à moins d’utiliser une voix off. A l’inverse, dans le roman, on peut facilement se placer à l’intérieur de la tête des protagonistes. Sauf si l’on fait le choix d’une focalisation externe bien entendu.

Enfin, j’ajouterai que l’écriture du scénario est obligatoirement plus « technique » que celle du roman. J’entends par là que l’on peut difficilement se passer de connaissances en dramaturgie, c’est-à-dire en construction d’histoires. Non pas que la littérature ne puisse pas être technique (il suffit de lire un bon polar pour le savoir), mais, à mon sens, cette dernière permet de prendre beaucoup plus de liberté dans la façon dont on va raconter une histoire. Il est beaucoup plus difficile de faire un film expérimental, qui s’éloigne de la narration classique. Tout simplement car les coûts de production d’un film sont bien plus élevés que ceux d’un roman et qu’il est plus difficile de prendre certains risques.

Qu’apporte l’écriture de scénario au roman ?

L’aspect technique, justement. Pour me lancer dans l’écriture de scénario, j’ai lu et étudié plusieurs livres de dramaturgie. Ces connaissances m’ont permis d’acquérir certains automatismes dans la façon de construire une histoire, que j’utilise aujourd’hui dans la création de mes romans. Surtout que j’ai un faible pour l’intrigue policière, qui se doit d’être bien structurée pour fonctionner.

Qu’apporte l’écriture de roman au scénario ?

D’une part, dans un scénario, on ne peut écrire que ce que l’on voit à l’écran. On a donc tendance à privilégier l’action et à en oublier de se mettre dans la tête des personnages. Il suffit de travailler avec un réalisateur ou un acteur pour se rendre compte qu’on n’a pas réellement réfléchi à ce que son personnage était en train de penser à tel ou tel instant. En écrivant un roman, surtout avec une focalisation interne, on doit s’interroger à chaque instant sur ce que le personnage a dans la tête. C’est donc extrêmement formateur !

D’autre part, dans un roman, on s’interrogera forcément sur le point de vue et la focalisation avant de commencer à écrire. Vais-je être dans la tête d’un seul personnage ? De tous ? Dans un scénario, on peut facilement négliger cette question. La caméra devient alors un œil omniscient qui voit tout. Pourtant, le choix conscient d’un point de vue peut réellement apporter à son film, à son ambiance, à son mystère.

Enfin, l’auteur d’un scénario ne peut décrire que les éléments qui seront nécessaires à l’action, y compris en ce qui concerne le décor, les costumes, les apparences des personnages. À charge au réalisateur, au décorateur, au costumier et aux autres techniciens de donner vie à l’histoire. Dans le roman, on ne peut se contenter de descriptions trop sommaires. Ces descriptions, à mon sens, aident le lecteur à s’immerger dans l »univers. Une leçon intéressante à appliquer au scénario où l’on oublie parfois que le décor peut devenir un personnage à part entière.


Romancier, je vous invite à imaginer votre texte en film. Scénariste, tentez l’exercice de transformer vos histoires en roman. Vous verrez qu’il en émergera de nombreuses idées qui nourriront votre projet !

Emilie Bottini

Romancière et scénariste s'inspirant des légendes et mythes anciens, elle est l'autrice des Chroniques d'Insularis, un roman interactif de fantasy, et de Braconnages, une novella fantastique à paraître en 2019.
Emilie Bottini